• Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Actualité – 24 mars, 2009

Source de l’article : http://www.greenpeace.org/belgium/fr/actualites-blogs/actualites/gmo-rice/

 

Pour du riz sans OGM en Asie

 

Les rizières en terrasses d’Ifugao, aux Philippines, qui font partie du patrimoine de l’UNESCO, ont été déclarées sans OGM. Pour appuyer cette déclaration, Greenpeace a mis en place le message “GMO free zone” sur le site. La première ‘rizière artistique’ a été plantée en Thaïlande, symbolisant la solidarité contre le riz génétiquement modifié.

Le riz génétiquement modifié n’est autorisé nulle part dans le monde pour la consommation humaine et la culture commerciale.

gmo-rice

Mais une demande d’autorisation a été introduite au Ministère de l’agriculture philippin et malgré l’interdiction thaïlandaise pour les OGM, nous suivons avec une inquiétude croissante les manœuvres des puissantes entreprises agrochimiques qui font du lobby pour lever cette interdiction.

 

 

 

 

 

 

Des centaines de sympathisants, bénévoles et paysans

ont planté du riz biologique dans la province de Ratchaburi

tentant de réaliser la première œuvre d’art dans une rizière

en Thaïlande.

L’héritage mondial philippin déclaré sans OGM

 

Suite à la déclaration officielle sans OGM d’Ifugao par le gouverneur local et le bourgmestre, les bénévoles de Greenpeace ont mis en place un grand message « GMO free zone » sur les rizières en terrasses. Un panneau a également été mis en place, avec les déclarations des politiciens.

« Les habitants d’Ifugao, qui se soucient de cet héritage culturel vivant, garderont les rizières exemptes d’OGM, comme c’est le cas depuis des générations déjà. Ils protègeront les terrasses de la contamination par les OGM et d’autres interventions de nature à mettre en péril l’intégrité et la valeur universelle du site. Ces rizières resteront une preuve vivante de la relation harmonieuse entre l’homme et la nature, » a dit le gouverneur Baguilat.

the-iconic-philippine-rice-ter

Les rizières en terrasses d’Ifugao existent depuis plus de 3000 ans déjà et s’étendent sur un territoire de 10.360 kilomètres carrés.

En 1995 elles ont été ajoutées à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que « magnifique paysage culturel vivant alliant parfaitement les valeurs naturelles et culturelles de manière durable ».

Les habitants d’Ifugao plantent leur riz traditionnellement sur des terrasses, sans recourir à des engrais chimiques et des pesticides. 

                                          Les rizières en terrasses d’Ifugao

Une primeur pour la Thaïlande

Des centaines de sympathisants, bénévoles et paysans ont planté du riz biologique dans la province de Ratchaburi, tentant de réaliser la première œuvre d’art dans une rizière en Thaïlande. Ils ont utilisé deux semences de riz différentes, qui coloreront les rizières en vert et en mauve lorsque les plants se seront développés, d’ici quatre mois, moment où les paysans récolteront le riz.

La Thaïlande  est un pays à forte tradition agricole et les paysans sont considérés comme la colonne vertébrale de la collectivité.

greenpeace-supporters-volunte

Sur proposition de Greenpeace, le Guinness Book of World Records a intégré la Thaïlande comme le plus grand exportateur de riz au monde, soit 27% de tout le riz commercialisé dans le monde.

Comme la Thaïlande est un leader mondial dans le commerce du riz, le pays devrait également prendre les devants en matière de culture durable du riz.

En optant pour le riz biologique, la Thaïlande devrait montrer au monde qu’il existe des méthodes écologiques innovantes pour cultiver le riz et montrer aux entreprises agro-chimiques que les pesticides toxiques et la manipulation génétique ne sont pas nécessaires ni souhaités.

 

Les OGM menacent l’héritage asiatique

Greenpeace mène campagne pour une agriculture durable sans OGM, qui protège la biodiversité et apporte une alimentation nutritive et sûre à la population mondiale. Le riche héritage du riz d’Asie est menacé par la culture OGM qui implique des risques pour la biodiversité, la santé des populations, les revenus des paysans et le choix des consommateurs. Greenpeace demande aux autorités philippines une interdiction de la culture des OGM, à commencer par la culture du riz. Nous demandons aux autorités thaïlandaises de refuser officiellement le riz OGM.

Merci à Green Peace pour cet article fort intéressant.

Source de l’article : http://www.greenpeace.org/belgium/fr/actualites-blogs/actualites/gmo-rice/

The following two tabs change content below.